Social et politique, quelle place pour l’art ?